dimanche 20 août 2017

La montée des Marches - 2ème phase

Bonjour à Tous,

Et voici le tuto de montage des escaliers et de leur installation.



1- Préparation du gabarit d'encollage des tronçons de fût aux marches pour un collage d'équerre

2- Coupe, Nettoyage à l'acétone & ponçage de la tige d'acier du fût pour que les différents tronçons en alu coulissent correctement

3- Débit des tronçons en alu selon le plan à l'échelle 1/12ème
Vérification de la hauteur finale en plaçant tous les tronçons sur la tige d'acier pour que la dernière marche arrive à fleur de chaque palier

4- Encollage de chaque tronçon sur chaque marche à la colle forte sur le gabarit adéquat

 

5- Renfort d'un congé de colle


6- Vérification Equerrage


Attendre une nuit de séchage complet pour que la colle chrystalise avant de manipuler les marches.
Le collage est très fragile (il me donnera d'ailleurs quelques moments à se tirer les cheveux et sera par la suite renforcé)


7- Perçage des dessous des marches pour y insérer les bouts de marches en tige alu de 2mm
(effet décoratif)


8- Montage à blanc sur la tige d'acier des marches encollées


9- Relevé de côtes à chaque bout de marches pour insérer une tige alu décorative (perçage bout de marche s/1mm et encollage à la colle forte)


10- Perçage de diam. 5 mm dans le plancher du RDC pour y loger le fût de l'escalier

11- Positionnement  dans la maison

A ce stade du montage à blanc, avec l'ouverture de puits initiale, force a été de constater que les hauteurs d'échappée ne permettaient pas de monter en tant qu'adulte (après calcul d'échelle, l'échappée correspondait à 1m de haut)

 

Décision a été prise de redécouper l'ouverture du puits de manière à ce que la dernière marche tombe
dans le bon sens d'arrivée sur le palier  et que le placement des marches permettent d'obtenir la hauteur d'échappée correcte (elle reste malgré tout un peu inférieure à une hauteur d'échappée réelle, 1,80m pour 2.10m dans la réalité)


12- Ajustage de la dernière marche avec un pan droit


De nouveau ce problème d'échappée lors du montage à blanc du 2ème escalier en enfilade du 1er.

13- Décision de déplacer le puits du 2ème étage pour le 2ème escalier


14- Un nouveau souci technique s'est révélé au fur et à mesure du montage des marches

L'encollage initial des tronçons en alu sur les encoches de marches est trop fragile. Ce que je craignais un peu depuis le début de la conception.
Il faut donc impérativement réfléchir sur un montage plus solide et renforcé.
Avec l'aide de mon mari, nous avons prévu des supports de soutien en CTP 3mm encollés sous chaque marche

15- Perçage diam. 5mm avec perçeuse à colonne pour y insérer le fût

 

16- Découpe de chaque pate et ébavurage des  trous de 5mm
Chaque pate de soutien est placée en haut du tronçon de fut pour y encoller la marche supérieure


17- Re-montage des escaliers où l'on peut voir les supports renforcés de marche
L'ensemble est beaucoup plus solide



Mes escaliers permettent dorénavant d'accéder à toutes les pièces de la maison



Le résultat est conforme à ce que je souhaitais obtenir, pari gagné !

Prochaines étapes à venir,
. la finition en blanc des chants extérieurs pour masquer l'épaisseur de CTP de 10mm
. la pose de la toiture et la "fermeture" des arrières avec un plexi de 1mm
. la construction des poteaux & rambardes extérieurs pour le perron et le balcon
. la finition extérieure du bow window
........ et d'autres

Bonne construction à Tous,

Bénédicte

samedi 5 août 2017

La montée des Marches - 1ère phase

Bonjour à Tous,

Voici le tuto de la pièce majeure de la maison, l'escalier hélicoïdal en bois et armature métallique pour accéder aux étages de la maison.

La présentation de la construction de l'escalier se compose de 2 articles distincts.
L'un pour la fabrication des 32 marches en bois et l'autre pour le montage sur une structure métallique.

L'objectif étant de réaliser ce modèle existant en s'y rapprochant au maximum.


Mon tuto de réalisation,

1- Dessin des types de marches à l'échelle qui composent l'escalier

2- Copie en plusieurs exemplaires pour découper chaque marche

3- Etablissement de la surface nécessaire de bois en répartissant chaque pièce les unes à côté des autres
    Les marches sont fabriquées en CTP de 5mm (5 plis aviation) et plaquées Recto/Verso de placage de bouleau madré

 

4- Découpe des plaques de CTP
5- Préparation des placages (découpe, frisage raccord)
6- Encollage R/V du placage sur plaques CTP
7- Nettoyage des scotchs de maintien
8- Ponçage des surfaces R/V au grains 80/150/240
9- Application de 2 couches de vernis satiné incolore R/V (+ ponçages intermédiaires)


10- Constitution des paquets à découper
      Une contre-plaque de Samba (6/10ème) R/V
         . celle du dessus permet d'encoller les gabarits papier des marches
         . celle du dessous permet d'absorber la barbe de coupe


11- Découpe au bocfil des pièces une par une (méthode de découpe en marqueterie dite "élément par élément")





Et voila les marches prêtes pour le montage sur l'armature métallique 


Prochaine étape la construction de l'armature métallique

Bonne construction à Tous,

Bénédicte

Fini le travail en 2D !

Bonjour à Tous,

Un grand pas a été franchi ! je passe en 3 dimensions pour continuer les aménagements de la maison.

Montage final de la maison clouée. Beaucoup d'émotions lors du montage au fur et à mesure des étages. Un peu d'appréhension également en contrôlant la justesse des emboîtements, et un gros coup de main de mon mari, car vu l'envergure, mes 2 bras n'auraient pas été suffisants.

Voici donc les photos de la bâtisse sur pied, côtes finales, 
Longueur = 113 cm
Largeur = 65 cm
Hauteur = 85 cm

Petit passage en revue des pièces de la maison




Chambre des enfants


Bureau & chambre d'amis


Chambre parentale


Salle de bain & coin WC


Dressing attenant


Cuisine & porte d'entrée


Salle à manger & bow window


Salon attenant


Vue d'ensemble 


Et pour parcourir les pièces de la maison il reste un élément crucial, un escalier.
Prochain tuto qui présente la fabrication de l'escalier hélicoïdal bois et armature métallique.

Bonne construction à tous,
Bénédicte